Apprendre le C++

yantra
594 views

Open Source Your Knowledge, Become a Contributor

Technology knowledge has to be shared and made accessible for free. Join the movement.

Create Content

Les variables

Soyons clairs, ce chapitre est le premier vrai chapitre de programmation. On ne va plus observer et modifier, je vais vous apprendre syntaxes, des manipulations, des règles. Alors comprenez bien ce chapitre dans son intégralité, car partout où vous irez dans la programmation informatique, vous retrouverez des variables.

Une variable, c'est quoi ?

C'est une chose que vous allez aimer. Un concept que vous allez adorer. Une notion que vous [allez] utiliser tous les jours. Oui. Une variable permet de stocker une information. Une variable possède une durée de vie et est le plus généralement stockée dans la mémoire vive. Tout simplement ! Par exemple imaginons que vous créez un jeu révolutionnaire et que votre personnage principal a un nombre de points de vie qui peut varier. Nous allons alors créer une variable pour sauvegarder ce nombre de points de vie pour ensuite l'afficher à l'écran. Techniquement parlant, les variables ne sont pas forcément stockées dans la mémoire vive, étant donné que les processeurs modernes possèdent des registres relativement grands qui agissent comme de la mémoire vive, mais encore plus rapide.

Et en C++, ça donne quoi ?

Tous les langages de programmations possèdent des variables. Mais chacun a ses spécificités. Le C++ est un langage fortement typé, c'est à dire que vous devez préciser le type de la variable que vous déclarez (enfin presque, nous verrons dans un futur chapitre des subtilités). Pas d'inquiètude, c'est très simple. Les différents types sont par exemple les nombres, ou des caractères. Prenons un exemple avec int qui représente un nombre (integer qui signifie entier en anglais).

#include <iostream>
using namespace std;
int main()
{
int qi;
qi = 9;
cout << qi << endl;
return 0;
}
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Voyez le résultat ! 9

Pour tous les types que nous allons voir ici, vous pouvez les passer à cout via l'opérateur de flux << afin d'afficher la variable dans la console.

Comme vous le voyez, créer une variable est assez simple, voici la syntaxe : TYPE NOM;

Voyez plutôt ce code :

#include <iostream>
using namespace std;
int main()
{
int x; //1
x = 0; //2
cout << x << endl;
x = x + 5; // 3)
cout << x << endl;
return 0;
}
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Première nouveauté ici, vous pouvez commenter votre code avec //. Placez un // n'importe où dans votre code et vous pourrez insérer sur tout le reste de la ligne du texte ou tout ce que vous voulez, ce ne sera pas pris en compte dans le logiciel.

Les commentaires utilisant // ne peuvent tenir que sur une ligne. Comment faire pour les commentaires multilignes ? C'est simple !

Utilisez /* / ! La règle est simple : placez votre commentaire entre le / et le */. Le commentaire peut faire plusieurs lignes et être aussi grand que vous le voulez !

#include <iostream>
using namespace std;
int main()
{
int i = 5;
/* Coucou
Je suis un commentaire
lala
*/
i = 8;
/* Rebonjour
* Je suis un commentaire
* avec plus de classe !
* :-D !
*/
cout << i << endl;
return 0;
}
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

J'ai ici classé le code en 3 étapes.

  1. On déclare la variable. On dit que elle doit être réservée dans la mémoire, désormais elle nous appartient.

  2. On initialise la variable. En effet la variable était créée mais était inutilisable car elle n'avait aucune valeur. Ici on lui donne une valeur, c'est à dire zéro.

  3. On assigne une nouvelle valeur à la variable. Cette valeur vaut x + 5 c'est à dire 0 + 5 donc désormais x vaut 5.

Normalement si tout se passe bien votre console affichera 0 puis 5 sur des lignes différentes.

Attention, vous devez toujours initialiser une variable avant de l'utiliser. Sinon votre programme pourra réagir étrangement ou avoir des comportements indéfinis. Si vous le souhaitez vous pouvez lui donner une valeur dès sa déclaration, ce qui emboîte les deux premières étapes :

int x = 0;

Voici les différents types de variables que vous pouvez utiliser (liste non exhaustive) : Mot clé Description Taille en octet long Un très grand nombre entier 8 int Un nombre entier 4 short Un petit nombre entier 2 char Représente un caractère ASCII ou un tout petit nombre 1 float Représente à nombre à virgule (un nombre flottant) 4 double Représente un nombre à virgule avec une très grande précision 8 bool Représente vrai (true) ou faux (false) 1

Ce ne sont que des types primitifs c'est à dire qu'ils sont inclus de base dans le C++ sans aucune manipulation supplémentaire. Notez que chacun de ces types supportent les nombres négatifs. Voici des exemples d'utilisation de ces types :

float flottant = 8.9; char lettre = 'c'; bool condition = true; cout << flottant << endl << lettre << endl << condition << endl; Ce qui affichera :

Notez que le type bool affiche 1 s'il vaut true, sinon il affiche 0. Nous verrons par la suite comment utiliser un boolean pour établir des conditions. Bien sur, nous pouvons utiliser nos variables avec des opérateurs. Ces opérateurs nous permettent de calculer un peu tout et n'importe quoi, les voilà :

Nom Symbole Exemple Addition + int x = 5 + 8; // 13 Soustraction - int x = 5 - 8; // -3 Multiplication * int x = 5 * 8; // 40 Division / int x = 10 / 2; // 5 Reste de la division (modulo) % int x = 10 % 3; // 1

Leur utilisation est très simple comme vous le voyez. Dans les exemples fournis, on calcule l'opération avec des valeurs fixes mais vous pouvez tout aussi bien mettre des variables du même type à la place des nombres.

Chacun de ces opérateurs a une variante. Au lieu d'écrire 30 lignes pour l'expliquer, je vais vous le démontrer avec un exemple : int x = 5; x += 8; // Revient à écrire x = x + 8; x -= 8; // Revient à écrire x = x - 8; x *= 8; // Revient à écrire x = x * 8; //etc... Se conclut ainsi le chapitre sur les variables. Gardez bien en tête que ce n'était qu'une très brève introduction et nous verrons les variables plus en détail plus tard. Pour l'instant je vous propose d'étudier un nouveau type, les string ! Le petit bonus Et oui, même en programmation on a des surprises ! Après la syntaxe écourtée, je vous propose une syntaxe encore plus courte. Quand vous voulez incrémenter un nombre de seulement 1, vous devez écrire x = x + 1; ou encore mieux x += 1; mais il existe mieux ! Oui, vous pouvez écrire ++x; qui aura exactement le même effet ! Ainsi voyez l'exemple suivant : int x = 9; ++x; cout << x << endl; // 10 Vous pourrez observer que x vaut bien 10. x++; fonctionne aussi mais a un comportement légèrement différent. Nous étudierons cette différence de comportement dans un futur chapitre.

Open Source Your Knowledge: become a Contributor and help others learn. Create New Content